Jour 1. Sur la route. De Glasgow à Oban

On passe, sans surprise, une mauvaise nuit.

Dormir dans une voiture n’est pas vraiment confortable et on n’est pas habitué au manque d’obscurité (à cette période le soleil se couche à 22h30 et se lève à 4h30).

En plus il pleut… Bon en même temps on pouvait s’y attendre en partant en Ecosse !

A peine quelques kilomètres de route et on s’arrête au Sainsbury’s de Braehead pour faire les courses. On achète quelques bières. Une fois arrivés en caisse, surprise ! La caissière nous regarde bizarrement et nous explique que la vente d’alcool est interdite avant 10h en Ecosse. On doit passer pour des alcooliques. Bon tant pis on en achètera plus tard !

Arrêt au Décathlon (hé oui il y en a dans le pays) juste à côté pour acheter des cartouches de gaz. On avait eu un peu de mal à trouver des cartouches pour notre réchaud Primus lors de notre précédent voyage. Dans le magasin on trouve les 2 marques de cartouche de gaz, Campingaz et Primus.

Nos infos : Les réchauds Campingaz ne fonctionnent qu’avec des cartouches de gaz de cette marque. Les réchauds Primus sont compatibles avec les cartouches de gaz Primus et Coleman.

Campingaz est surtout présent en France et dans le sud de l’Europe et Primus principalement dans les pays nordiques.

En Ecosse, il est plus facile de trouver la marque Campingaz, dans toutes les stations-services. Les cartouches Primus sont vendues (supérettes ou magasins spécialisés) dans les régions propices à la randonnée (Glencoe, Lochinver…) et les endroits un peu reculés.

 

Petit coup d’œil à la météo, sur le site de l’institut météorologique norvégien, Yr.no. Leurs prévisions sont précises et fiables. La pluie devrait se poursuivre jusque dans l’après-midi mais le temps devrait s’améliorer les jours suivants. Lueur d’espoir !

On prend la route direction Oban, par la M80 puis A85.

L’autre alternative, la A82 qui passe dans le parc naturel des Trossachs et longe le loch Lomond, est bien plus pittoresque. Nous avons déjà suivi cet itinéraire l’année passée. Là on souhaite découvrir la ville de Stirling.

Cette cité a conservé de nombreuses demeures médiévales et est dominée par un imposant château du 15ème siècle. La ville est vraiment jolie. Mais le plaisir de la visite est quelque peu diminué par la pluie qui tombe abondamment. On se réfugie dans la galerie commerciale couverte « The Stirling Arcade » qui fait penser aux galeries couvertes parisiennes !

Peut-être à cause du temps on va déjeuner au Louisiana House of Pancakes, spécialiste, comme son nom l’indique, des pancakes sucrés et salés. Mauvais idée ! C’est lourd (imaginez 3 pancakes garnis de saucisses !) et pas vraiment bon.

On reprend la route en faisant un détour par Loch Lomond & The Trossach National Park.

Aberfoyle, Kinlochard, loch Ard, loch Chon, loch Arklet. Jusqu’au bout de la route, Inversnaid magnifiquement située sur les rives du loch Lomond. Là se trouve un hôtel The Inversnaid Hotel. Possibilité d’embarquer pour une croisière sur le loch Lomond. Un peu avant une courte marche (signalée par un panneau) permet d’atteindre un point de vue sur le loch Lomond, Rob Roy’s view.

Paysages vallonnés, lacs étincelants (le soleil commence à faire son apparition), forêts et petits villages. Un avant-goût de ce qui nous attend sur la North Coast 500.

Pas le temps de s’attarder – et c’est bien dommage – nous devons poursuivre jusqu’à Oban.

En chemin, passage par Kilchurn castle. Le château en ruine se reflète dans les eaux du loch Awe. C’est beau, paisible, romantique. Arrêt au bord de la A819 (quelques places de stationnement) et on descend sur les rives du loch pour profiter de la vue. Visite (gratuite) du château possible.

Arrivée à Oban en fin de journée. On file directement au camping, « Oban Caravan & camping park ».

On s’attendait à avoir une vue sur la mer et l’île de Kerrera mais ce n’est pas le cas. La vue est « réservée » aux mobil-homes et camping-cars. Beaucoup d’espace pour camper, surface plane et sol non caillouteux, sanitaires corrects, très peu de midges (on reviendra plus tard sur ces bestioles désagréables). L’eau, potable, est d’une couleur déroutante, un peu jaunâtre.

Pour le dîner menu 3 étoiles (de notre point de vue de campeurs !), pavés de saumon accompagnés de riz et fraises écossaises. Même si le saumon manque un peu de fraîcheur (pas une bonne idée de l’avoir acheté le matin) on apprécie. Deux goélands ont l’air de penser pareil et semblent particulièrement intéressés par notre repas !

On assiste, avec amusement, à leurs tentatives d’approche. Bec bien droit, petit regard en coin et déplacement en crabe, un pas puis un autre. Petit pause et la danse du goéland reprend.

On se couche sous un ciel plutôt dégagé, laissant espérer une belle journée pour le lendemain.

Nos infos : Le saumon et plus généralement les poissons cuisent bien sur un réchaud de camping (protégés par leur peau).

La principale difficulté concernant la nourriture en roadtrip/camping est la fraîcheur des aliments. Heureusement en Ecosse de nombreuses petites localités possèdent des supérettes / petits supermarchés. Le choix peut y être limité.

Pensez à acheter des aliments non frais qui dépannent, type saucisses en boite, conserves de maquereaux/sardines…

 

Ecosse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :